Available courses

Rappel sur les fonctions Excel : Mise en forme; fonctions de base et fonctions avancées....

Excel: fonctions base de données, filtres et filtres avancés, TCD, ...

Excel-III: RECHERCHEV, RECHERCHEH, MACRO et gestion des scénarios....

recherche de PAE

le binaire

Décimal, Binaire, Octal et hexadécimal

Rappel : La base d’un système de numération :

La base est le nombre qui sert à définir un système de numération.

La base du système décimal est dix (10) alors que celle du système binaire est le deux (2) et celle du système octal est le huit (8).

  • En base 10 on utilise : {0,1,2,3,4,5,6,7,8,9} pour écrire les nombres. C’est un système de numération positionnel c’est-à-dire la valeur (le poids) d’un chiffre change en fonction de sa position.
  • En base 8 on utilise les chiffres : {0,1,2,3,4,5,6,7} pour représenter les nombres. C’est un système de numération positionnel. Actuellement très peu utilisé en informatique. Utilisé par exemple en linux pour l’attribution des droits. (ex chmod 777 test.txt veut dire attribuer le droit de lire, écrire et exécuter au propriétaire, au groupe auquel il appartient et à tous les autres sur le fichier test.txt).
  • En base 16 (hexadécimal) on utilise : {0,1,2,3,4,5,6,7,8,9, A, B,C,D,E,F}. C’est un système utilisé en électronique et en informatique (ipv6 en hexa, adresse Mac en hexa, les couleurs codés en HTML en Hexa…
  • En base 2 le système binaire on utilise les chiffres : {0,1}. Qu’on nomme couramment bit (de l'anglais binary digit) . C’est un système positionnel aussi.

document à consulter

glpi
  • GLPI est une solution open-­source de gestion de parc informatique et de helpdesk.
  • GLPI est une application Full Web pour gérer l’ensemble de vos problématiques de gestion de parc informatique : 
    • Gestion de l’inventaire des composantes matérielles ou logicielles d’un parc informatique
    • Création des entités, des groupes, des utilisateurs...
    • Liaison LDAP avec des serveurs d'authentification 
    • Gestion de l’assistance aux utilisateurs : création et résolution de tickets...

cours glpi

C'est quoi GLPI ?

GLPI est une solution open-­source de gestion de parc informatique et d’helpdesk. GLPI est une application Full Web pour gérer l’ensemble de vos problématiques de gestion de parc informatique : de la gestion de l’inventaire des composantes matérielles ou logicielles d’un parc informatique à la gestion de l’assistance aux utilisateurs il faudra donc installer un serveur web pour pouvoir utiliser GLPI

  • Installation de XAMPP
  • Création de la base de données GLPI
  • Installation du GLPI
  • Accès au serveur GLPI


Doc. à consulter


Thèmes abordés:

  • Correction des erreurs dans le fichier d’installation
  • Placer XAMPP dans le dossier démarrage/startup de Windows 10
  • Création d’une tâche qui exécute XAMPP automatiquement au démarrage de Windows
  • GLPI version 9.1 (compatible avec les plugins actuels)
  • Ajout des plugins : fusioninventory et création d’un cron
  • Installation d’un agent fusioninventory
  • Ajout du plugin datainjection et création d’un modèle users
  • Préparation d’un fichier users type Excel et export en fichier  CSV
  • Import des users depuis un fichier csv

Doc à consulter:

Le technicien supérieur systèmes et réseaux maintient en conditions opérationnelles l’infrastructure des entreprises de taille moyenne. Cette infrastructure recouvre le réseau local, l’accès à internet, le serveur ActiveDirectory et tous les autres serveurs gérés par l’entreprise.

Quotidiennement, il vérifie que les sauvegardes de tous les équipements se sont réalisées sans erreur.

Le centre de services peut le solliciter à tout moment pour diagnostiquer et solutionner les dysfonctionnements relevant du système, du réseau ou de la téléphonie. Il rétablit l’accès aux ressources partagées et aux applications.

A la demande de son responsable technique, il installe ou fait évoluer les serveurs Windows et Linux de l’entreprise. Il installe ou fait évoluer les équipements actifs du réseau ; il fait évoluer la configuration de l’équipement d’accès à internet (« pare-feu »). Le technicien supérieur systèmes et réseaux fait évoluer la configuration de l’équipement de téléphonie ; il met en place les outils permettant le déploiement automatisé des équipements numériques et il fait évoluer la configuration du serveur de clients légers.

De manière planifiée et formalisée, il crée, modifie ou supprime des comptes utilisateurs et des ressources partagées dans le domaine Active Directory.

Les serveurs sont généralement virtuels. Ils sont hébergés sur un cluster d’hyperviseurs locaux ou hébergés par un prestataire en mode IaaS (Infrastructure as a Service). Le technicien supérieur systèmes et réseaux intervient sur l’allocation des ressources physiques et virtuelles de ces serveurs.

Cette activité s’exerce au sein de la direction des systèmes d’information d’une entreprise de taille moyenne, d’un collège ou lycée, d’une collectivité territoriale, d’un hôpital ou dans une entreprise de services du numérique (ESN) dont les clients sont ces entreprises.